275 Bay Street,

Ottawa, Ontario

K1R 5Z5 Canada

Tel: 613-238-4870 Press/Composez 4

Fax: 613-236-2727

Email: ccil-ccdi@intertaskconferences.com

FOLLOW US:

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2015 by Imagehouse Limited. All rights reserved.

44e Congrès annuel • 5-7 novembre, 2015 • Ottawa, Canada
Le thème :
 

Le droit international produit aujourd’hui ses effets par l’entremise d’un réseau d’accords et de forums régionaux et thématiques, dont l’efficacité et la force exécutoire varient. Il ne fait pas de doute que des champs spécialisés comme le droit de la mer, le droit international humanitaire, le droit pénal international, le droit commercial international et le droit international des investissements se sont développés en régimes pleinement fonctionnels. Toutefois, ces régimes autonomes s’appliquent dans le cadre plus large du droit international public.  Parmi la prolifération des traités, le droit international coutumier et les normes de la soft law, quelles sont les règles applicables du droit international? Comment les règles peuvent-elles être interprétées pour assurer la cohérence au sein d’un régime et entre ceux-ci? Certains commentateurs soutiennent que cette spécialisation entraîne l’isolement et les conflits potentiels entre régimes. D’autres prétendent au contraire que la spécialisation mène à une efficacité accrue et à la protection de la primauté du droit.

 

Quel est le rôle des cours et tribunaux internationaux? Est-ce qu’ils agissent en tant que gardiens de la cohérence et du maintien de la primauté du droit face à la croissance rapide du nombre de décisions et de traités? Est-ce que la cohérence des normes de droit international entre régimes est nécessaire ou désirée?  À quel point la fragmentation ou la cohérence est-elle tolérable au sein d’un régime? Ou est-ce que cela importe? Est-ce que les cours et tribunaux internationaux diffèrent à cet égard des cours et tribunaux domestiques? Les controverses abondent dans la jurisprudence du droit international contemporain. D’un côté, le nombre croissant de décisions dans certains régimes démontrent une plus grande cohérence. À l’inverse, l’absence de mécanismes d’appel et la nature non contraignante des décisions dans de nombreux régimes peuvent conduire à des conflits et au chaos.

 

À ce jour, est-ce que le système juridique international évolue d’une manière plus cohérente et cohésive ou se dirige-t-il vers la fragmentation et le chaos? La 44e Conférence annuelle du Conseil canadien de droit international examinera ces importantes questions.

 

 

 

 

Le droit international : cohérence ou chaos?

Le congrès annuel de 2015 du CCDI permettra aux praticiens du droit international provenant du secteur universitaire, des ONG, du secteur public et du secteur privé de se réunir pour examiner comment le droit international a évolué et déterminer s’il est devenu plus fragmenté ou plus cohérent. Les participants auront la chance d’entendre d’éminents spécialistes du droit international à titre de conférenciers et différents groupes d’experts formés de praticiens à l’avant-garde du droit international. Joignez-vous à nous pour ce programme exceptionnel et de pointe et profitez de cette occasion unique de réseautage.

 

Crédits de formation professionnelle continue :

Les ateliers du jeudi intitulé Défense des intérêts et lobbyisme en négociation de traités et L’avocat de droit international dans la mire des medias sont accrédité par le Barreau du Haut-Canada pour 3 heures professionnelles.

 

Le congrès annuel est accréditée par le Barreau de la Colombie-Britannique jusqu'à 20 heures et est donc automatiquement reconnue par le Barreau du Québec pour le même nombre d'heures aux fins d'exigences obligatoires de formation professionnelle continue, sous la rubrique "Formation association reconnue automatiquement".

 

Nos commanditaires

Le CCDI remercie chaleureusement les commanditaires suivants pour leur généreuse contribution au congrès 2015. 

 

Pour plus d'information sur la commandite, cliquez-ici

DIAMANT
PLATINE
ARGENT
BRONZE