top of page

Bourses d'études John Peters Humphrey

Le Conseil canadien de droit international décerne chaque année jusqu'à trois bourses d'études John Peters Humphrey dans le domaine du droit international des droits de la personne ou des organisations internationales.

John P. Humphrey (1905-1995)

Humphrey à Genève en 1947

Archives de l'Université McGill

Humphreyicon-square.jpg
Historique

À propos la Bourse Humphrey

 

Les Bourses d’études John Peters Humphrey en droit international des droits de la personne ou des organisations internationales ont été créées grâce à un legs très généreux au Conseil canadien de droit international (CCDI) du défunt John Peters Humphrey, avocat spécialiste du droit international et érudit canadien de renom.

 

Au cours des 20 années qu’il a passées au service des Nations Unies et des 40 années qu’il a dédiées au monde académique et au militantisme au soutien du respect des droits de la personne, le professeur Humphrey a joué un rôle déterminant dans les efforts déployés pour promouvoir l’adhésion aux principaux instruments visant à protéger les droits de la personne et leur ratification tant au niveau mondial que régional. En 1974, il a été nommé Officier de l’Ordre du Canada « en reconnaissance de sa contribution aux études en droit et de sa réputation mondiale dans le domaine des droits de la personne ». Il a ensuite reçu le Prix des droits de la personne décerné par les Nations Unies, en 1988.

 

Le CCDI décernera jusqu’à trois bourses qui permettront aux personnes sélectionnées de débuter ou de poursuivre des études aux cycles supérieurs dans un établissement universitaire réputé, au Canada ou à l’étranger. La priorité sera accordée aux personnes qui débutent ou s’apprêtent à débuter leurs études. Au moins une bourse pourrait être réservée à une personne inscrite à un programme de maîtrise (ou l’équivalent).

 
Versée à chaque année en septembre, une Bourse d’études John Peters Humphrey peut valoir jusqu’à 20 000 $ CAN, soit un maximum de 10 000 $ CAN pour l’inscription et les frais inhérents en plus d’une allocation de 10 000 $ CAN pour les frais de subsistance. 

Le processus de mise en candidature pour l’année scolaire 2025-2026 ouvrira à l'automne de 2024.

Critères d'admissibilité

Les personnes suivantes peuvent solliciter une Bourse d’études John Peters Humphrey : 

  • les personnes qui ont ou obtiendront sous peu un diplôme émis par une faculté de droit canadienne; 

  • les personnes qui étudient dans le cadre d’un programme d’études supérieures d’une faculté de droit canadienne; 

  • les personnes qui étudient au Canada dans l’une des disciplines des sciences politiques (ou l’équivalent) dans le cadre d’un programme des cycles supérieurs. 

 

Elles doivent être en mesure de débuter dans les prochains mois ou de poursuivre un programme d’études des cycles supérieurs à temps plein dans le domaine du droit international des droits de la personne ou des organisations internationales.

 

Les personnes-récipiendaires pourront soumettre une demande de prolongation d’une année lors d’un concours ultérieur, en respectant les exigences en vigueur à ce moment. 

Dates importantes

 

Automne 2024 - Ouverture du processus de mise en candidature

Janvier 2025 - Fermeture de mises en candidature

Avril 2025 - Annonce des résultats. Avis aux candidats retenus et non-retenus.

Lauréat(e)
Humphreyicon-square.jpg

Félicitations aux lauréat(e)s de la bourse John Peters Humphrey de l'année 2024

Rhona Goodarzi_Photo-sq.jpg

Rhona Goodarzi

Candidate au doctorat DCL

Université McGill

Programme d’étude proposé

Titre : « Conceptualiser le droit de manifester à l’ère numérique. »

 

La thèse de Mme Goodarzi explorera la tendance insuffisamment étudiée selon laquelle des décisions de tribunaux supranationaux des droits de la personne et de plusieurs cours nationales font en sorte que le droit de manifester est éclipsé par d’autres droits fondamentaux, tels que le droit à la liberté d’expression et, de plus en plus, le corpus croissant des droits numériques et des droits à la protection de la vie privée.

Éducation :

LL.M., McGill University 
LL.B., University of Edinburgh

Catherine Savard 2024-sq.jpg

Catherine Savard

Candidate à la M.Ph.

Université d'Oxford

Programme d’étude proposé

Titre : « La maison brûle : vers une interdiction de l’écocide en droit international ».

 

Ma thèse examine en profondeur les enjeux importants et novateurs entourant l’interdiction émergence de l'écocide en droit international. Elle répond à la question suivante : comment une interdiction de l'écocide vis-à-vis des individus, des États et des entreprises remet-elle en question le système de justice internationale actuel, et comment ces défis peuvent-ils être surmontés ? 

Éducation : 

LL.M., Université Laval

LL.B., Université Laval

DCS, Cégep de Sainte-Foy

Cloé Dubuc_Photo-sq.jpg

Cloé Dubuc

Candidate au doctorat

Université de Sydney ou Université Tilburg

Programme d’étude proposé

Titre : « Digital Witnesses: Video-Link Testimonies and the Fairness of Proceedings at the International Criminal Cour ».

ou:

Titre : « Pixelated Defendants: An Empirical Study of the Impact of Remote Participation on Fair Trial Rights Before the International Criminal Court​ ».

Éducation :

LL.M., Université Laval

B.A., Université du Québec à Montréal

DEC, Cégep de Valleyfield

Antérieurs
Lauréat(e)s antérieur(e)s
bottom of page